Le « Studium » de Saint-Jodard

bibliothèque

Le prieuré de Saint-Jodard, en plus d’accueillir l’un des noviciats de la Communauté Saint-Jean, en est le studium général de philosophie. Le père Marie-Dominique Philippe nous ayant légué son souci particulier pour l’étude de cette discipline, les frères la commencent dès leur entrée au noviciat, que celui-ci soit effectué à Saint-Jodard ou ailleurs. Au terme de ces deux premières années et à la suite de leur profession simple, les frères sont au studium de Saint-Jodard pSaint-Jodardour deux autres années de philosophie. Chaque frère passe ainsi entre deux et quatre ans à la maison Saint-Joseph, selon qu’il y a effectué son noviciat ou pas. Au terme de ce temps, il rejoindra le prieuré de Rimont, maison-mère de la Communauté et studium général de théologie.

 

Le contenu du studium

A la suite d’Aristote et du père Marie-Dominique Philippe, les frères cherchent à connaître l’homme en fondant leur réflexion sur l’expérience de la réalité. C’est à partir d’elle qu’ils distinguent les différentes parties de la philosophie : la phiplaton-ou-aristotelosophie de l’art qui s’intéresse à l’expérience de l’homme travaillant, la philosophie éthique qui regarde l’homme en tant que responsable de sa vie et la philosophie politique se penchant sur l’homme en tant qu’il vit en société. Au delà de ces regards sur la vie pratique, il est encore possible de distinguer d’autres manières d’approcher l’homme : en tant qu’appartenant au monde physique, en tant qu’appartenant que vivant et en tant qu’il existe. Ces trois regards fondent respectivement la philosophie de la nature, la philosophie du vivant et la philosophie première (ou métaphysique). C’est cette dernière qui, poussée à son terme, permet d’apporter la lumière la plus profonde sur ce qu’est la personne humaine et nous ouvre à la découverte de l’existence d’une personne première que les traditions religieuses appellent Dieu. C’est donc dans un regard de sagesse sur Dieu à partir de ce que peut en dire la simple raison humaine (ce qu’on appelle la théologie naturelle) puis à partir de Lui sur l’univers créé, qu’aboutit la philosophie.

En plus de ces matières qui constituent le cœur de leurs études, les frères reçoivent aussi une formation sur l’histoire de la philosophie, sur la philosophie contemporaine, sur l’histoire de l’art ainsi qu’une première introduction à la théologie.

Le déroulement du studium

Chaque année, au mois de septembre, les frères commencent leur année d’étude par une session sur les trois sagesses rappelant à chacun la place particulière de la recherche de la lumière dans notre bibliothèque de Saint-Jodardconsécration religieuse. Le reste de l’année, et jusqu’à la fin juin, les semaines de cours s’enchaînent avec une moyenne de 15 heures par semaine. L’année comprend tout de même quelques temps d’arrêt de cours, des temps de retraite, ainsi que des semaines de travail durant lesquels les frères sont plus particulièrement accompagnés dans leur étude personnel. Les enseignements sont, pour la plupart, dispensés sous la forme de cours magistraux, ceux-ci pouvant être repris sous forme d’atelier avec le professeur.

Les deux premières années, les frères bles cours à Saint-Jodardénéficient également, de manière hebdomadaire, de temps de parrainage assurés par d’autres étudiants plus avancés. Enfin, un système de tutorat permet à chacun d’être accompagné par l’un des professeurs dans la réalisation de ses travaux personnels.

En plus des frères, quelques sœurs contemplatives et apostoliques, ainsi que plusieurs étudiants laïcs, profitent également des cours pour leur formation philosophique. Certains cours sont disponibles sur le site Ephèse formation