La dernière sortie communautaire de l’année

La dernière sortie communautaire de l’année pour les frères de Saint Jodard a eu lieu le 8 juin dernier, en la solennité du Sacré Cœur de Jésus. Tout a donc commencé par la célébration de cette solennité.

 

Bien que la dernière de l'année, cette sortie a été une nouveauté, car elle a été faite par groupe de charge annuelle.

L'équipe cuisine de cette année

Dans la tradition religieuse, une charge est un service qu’on accomplit pour maintenir la vie matérielle et spirituelle de la communauté. Elle est annuelle quand elle est accomplie pendant toute l’année, c’est alors toute une dimension de notre vie de frère à Saint Jodard.

Pour notre part, le groupe dans lequel nous étions était baptisé le petit reste. Il était composé du frère infirmier, menuisier, linger, économe et d’un frère aîné. Pour sortie, nous sommes allés à pied à Mars, situé au bord de la Loire à 11 km de Saint Jodard. L’idée était de contempler les merveilles de la nature et surtout de se sentir en contact avec elle.

Ce qui m’a beaucoup frappé, c’est cette nouveauté de relation entre frères qui ne cesse de m’étonner et de m’édifier. Je découvrais mes frères à travers de simples discussions sur la nature, sur la famille, la culture et bien d’autres choses.

En outre, j’ai aimé la grillade que nous avons eu l’audace de faire une fois arrivés à Mars sur un feu entouré des pierres sur la rive. Pour moi qui suis un africain, cela me manquait ! C’était un moment joyeux. Là, nous avons passé des moments formidablement fraternels.

Le chateau de la roche

Un autre moment de la sortie a été la visite du Château de la Roche que nous avons faite au retour. En effet, nous avons l’habitude de passer devant, mais cette fois, nous avons visité le château de l’intérieur. Ce fut une visite simple mais remplie d’étonnement, de blagues, de rires et surtout instructive.

J’ai beaucoup aimé cette dernière sortie communautaire faite par groupe de charges. Elle a été pour moi la meilleure de toute l’année, car elle permet une grande liberté d’organisation et aussi de découvrir le génie qui se trouve dans mes frères en dehors de la vie commune.

Les commentaires sont fermés.